mardi 18 octobre 2011

Le blog se met en pause...


Oui parce qu'avec le changement de saison, les jours qui raccourcissent et le froid qui revient, je suis complètement, mais complètement léssivée !

Donc le temps de faire une petite cure de vitamines et de changer un peu d'air, et je reviendrai plus fraiche et dispose.




Bises et à bientôt !

lundi 17 octobre 2011

Tony Moly Vita Vital MX7 Calming Foam Cleanser

Bonjour !

Tony Moly Vita Vital MX7 Calming Foam Cleanser

Vous le savez, chez Gmarket, on reçoit des cadeaux et des échantillons avec sa commande, ceci est donc une crème nettoyante que j’ai reçue, il y a quelques temps déjà, en version mini (30 g).
Elle s’appelle Vita Vital MX7 Calming Foam Cleanser (le nom à rallonge) et vient de chez notre ami Tony Moly.


Voici la description que j’ai trouvée sur Yesstyle :

Et s’il y avait un endroit où votre peau pouvait récupérer, et en sortir radieuse, douce et lisse ?
Ne cherchez pas plus loin que la « Provence » des soins de la peau, de la marque sud-coréenne Tony Moly, dont le concept est d’être la Provence des soins de la peau.
Sa ligne de soin et de maquillage contient des ingrédients naturels tels que le tea tree, le miel, la grenade, le café et l’onagre pour donner à la peau un subtil éclat, comme si elle sortait d’un sommeil récupérateur profond.





MON AVIS


J’ai utilisé cette crème nettoyante cet été durant les vacances, matin et soir en voyage (le petit conditionnement y est pour quelquechose), et seulement le soir en alternance avec la crème nettoyante Snow White de Holika Holika le matin, quand je n’étais pas en déplacement (donc 2 mois d’utilisation en tout, je trouve ça chouette pour un si petit conditionnement !).

Honnêtement, je n’ai pas cherché la description de ce produit avant de l’utiliser, rien que son nom m’avait fait pressentir qu’il s’agissait d’un produit doux pour la peau, et j’ai eu raison !

C’est donc une banale crème nettoyante blanche légèrement nacrée (même si ça ne se voit pas sur la photo), qui parfait le démaquillage à l’huile en douceur en procurant une belle mousse !

Elle sent la lavande, et c’est en effet le parfum qu’on s’attend à trouver en Provence !
Je dis ça parce que je n’ai jamais mis le pied en Provence, mais j’en ai cette image : des champs de lavande à l’infini, sur des terrains joliment vallonnés, baignés par le soleil et bercés des chants des criquets et autres cigales… avec une douce odeur de lavande dans l’air, bien sûr…!

Bref, bien avant d’avoir lu la description de cette crème nettoyante, son parfum m‘avait déjà emmenée en voyage olfactif là-bas, c’est dingue, non ?

Ceci dit, le packaging tranche franchement avec cette image de la Provence !
Parce qu’il ne fait pas du tout « produit naturel » de Provence, mais plutôt produit épuré et élaboré avec un nom bizarre « MX7 », un ingrédient chimique magique lol ?

Mais c’est une crème nettoyante vraiment toute douce, la peau ne tiraille pas après utilisation, elle est propre et éclaircie, tout simplement, avec toujours cette sensation de peau crissante après le rinçage.

Et je vais certainement me répéter mais c’est l’effet que j’ai eu avec la quasi-totalité des crèmes nettoyantes asiatiques que j’ai pu tester, et j’adore !
Hormis le Multi-cleanser de Laneige que j’ai trouvé assez desséchant au départ (il contient des AHA), toutes les crèmes nettoyantes que j’ai utilisées ont vraiment une base lavante très douce et donnent toujours de l’éclat à ma peau, c’est quand-même un énorme plus en comparaison avec nos nettoyants d’ici !

Bref, voilà : c’est un bon produit sans surprise, et qui sent bon la lavande !
Pour toutes celles qui recherchent une crème nettoyante basique, qui lave en douceur,  et bien vous serez comblées, quoi !

Bises !

vendredi 14 octobre 2011

My sassy girl


Aujourdhui, faisons une parenthèse.


Ces derniers jours, les arbres se parent de couleurs automnales, le froid revient, les jours raccourcissent, le temps se couvre… et avec ça, revient l’envie de rester bien au chaud, sous la couette, avec parfois le moral en berne !

Pour pallier à ce petit désagrément, je vous propose donc de vous remonter le moral, en restant sous la couette, avec un bon film, ou plutôt une bonne comédie romantique : My sassy girl !

My sassy girl

C’est un film coréen sorti en 2001, il date donc un peu, mais croyez-moi, vous ne le regretterez pas !
C’est l’un des premiers films coréens que j’ai vus il y a de ça plus d’un an (oui, quand je l’ai découvert, j’étais déjà vachement en retard lol), et c’est un film dont vous ne pourrez pas ne pas tomber sous le charme !

D’ailleurs, il a eu un tel succès en Corée qu’il a même inspiré les Américains qui en ont fait un remake :

My sassy girl, remake américian

Ceci dit, le remake est bof !


Alors bien sûr, il fait aimer un peu ce genre : la comédie romantique, c’est un genre particulier qui ne plaît pas forcément à tout le monde : niais, gnangnan, à l’eau de rose etc…

Mais vous voulez que je vous dise un truc, on a tous été ado un jour, on a tous voulu croire, un jour, que les histoires se terminent bien, que la vie est belle, qu’elle vaut la peine d’être vécu et tout et tout… C’est de la pensée positive, qui aide justement à affronter la morosité ambiante !
Et quand je pense qu’une simple petite comédie romantique sauve parfois le moral !
Pourquoi se priver de se faire du bien !


Ah l’adolescence !
Rappelez-vous, c’est cette période de la vie où on se cherche, où on se perd, où chaque sentiment, chaque émotion, chaque découverte sont vécus comme jamais ! Où la demi-mesure n’existe pas ! Où on vit les joies comme les peines à fond la caisse, passant de l’un à l’autre sans raison apparente ! Où quand on est heureux, c’est un bonheur pur et sans artifices, et où quand on est malheureux, c’est la fin du monde pour de vrai, parce que c’est à cette période de la vie qu’on vibre vraiment de tout son être pour tout et pour la première fois !
C’est une période dont on garde des souvenirs mitigés, entre notre désarroi face à des parents incompréhensifs, la peine que nous ont causé nos premiers chagrins d’amour, et celle de penser à un avenir qu’on sait incertain dans le monde du travail, et entre tous ces petits moments magiques, juste à déconner avec sa bande de potes, juste à échanger un regard avec un beau Jules ou à vivre son premier baiser…
Bref, quand on y repense, c’est toujours avec nostalgie et le sourire aux lèvres !


My sassy girl, c’est un peu de ça… 
...comme un retour en arrière, dans le monde de l’adolescence où les sentiments sont vécus à fond, avec une histoire d’amour complètement platonique, comme savent les faire les Coréens, mais tellement riche et forte de sens dans tous ses détails !
C’est une histoire à dormir debout, avec des grimaces, des loufoqueries dignes de nos 400 coups du lycée, des fou-rires à foison, mais aussi de la magie, des émotions intenses, des larmes… et tout ça orchestré d’une façon admirable qui fait qu’on ressort de ce visionnage complètement remué, abasourdi et séduit !

Bref, je ne vous en dirais pas plus, histoire de ne pas vous gâcher le plaisir de découvrir ce très bon film par vous-même !



Sachez juste que la première fois que je l’ai vu (c’était un film "mystère" que mon mari avait téléchargé pour voir à quoi ressemblait le cinéma coréen, parce qu’il était très bien noté), j’ai pensé très fort que l’acteur qui tient le rôle principal avait un jeu vraiment pas terrible (avec ses grimaces) et que l’histoire n’avait aucun réalisme, même si elle n’était pas trop mal dans le fond … 
Et puis, je l’ai re-regardé des mois plus tard dans un tout autre état d’esprit, étant venue à bout de mes considérations sur le « mauvais jeu des acteurs coréens », avec simplement l’envie de passer un bon moment et l’esprit plus ouvert, et là : j’ai adoré ! Et j’ai compris toute la mesure de ce film !


Passez un bon moment et à lundi !



Voici le trailer en anglais, 
mais je ne vous conseille que trop de le voir en VO sous-titré, il est bien meilleur !

mercredi 12 octobre 2011

Nexcare Acné Dressing

Bonjour !

Nexcare Acne Dressing

Aujourdhui, je vais vous parler de pansements hydrocolloïdes pour soigner nos petits boutons d’acné !

Vous en avez certainement entendu parler de ces pansements ?!
Il s’agit d’un espèce de gel solide (bien souvent intégré dans un pansement « normal ») qui aide à cicatriser les petites plaies et autres ampoules par je ne sais quel procédé magique (sur lequel je ne me suis pas penchée plus que ça, désolée).

Ceux-là se nomment Acné Dressing de la marque Nexcare, et sont spécialement conçus pour les boutons d’acné. 
Je les ai acheté sur Sasa ici, pour 5,60 US$, soit environ 4,12 € les 36 pièces, en avril dernier (et je les ai finis en août, mais comme vous avez certainement dû le remarquer, j’ai un peu de retard dans mes reviews lol).




Bref, voici la description qu’en fait Sasa (traduite et remaniée par moi) :

  • Pansement hydrocolloïde qui absorbe les sécrétions et favorise la guérison de l’acné.
  • Le pansement protège le bouton des saletés et autres contaminants.
  • Etanche et respirant.

La caractéristique du pansement Acné Dressing est qu’il devient blanc après absorption de la sécrétion. Quand cela arrive, il faut remplacer le pansement.
Vérifier quotidiennement l’évolution du bouton, et changer de pansement au moins 1 fois par jour, toujours après nettoyage puis séchage, même s’il ne devient pas blanc au bout d’une journée.
Après la guérison du bouton, il n’est plus nécessaire d’appliquer un pansement.

Si la peau devient rouge et enflée, en cas de brûlure, de douleur ou tout autre forme d’irritation, cesser l’utilisation et consulter un médecin.
Il est normal que des bulles se forment dans le pansement.
Non recommandé pour être utilisé simultanément avec d’autres médicaments.


Comment l’utiliser :

1 – Nettoyer la peau et les mains et les sécher soigneusement.
2 – Retirer le film protecteur du pansement et recouvrir le bouton d’acné du pansement.
Appuyer fortement dessus pour bien le fixer.
3 – Retirer le pansement lorsque celui-ci devient blanc (ceci indique que les sécrétions ont été pleinement absorbées).
4 – Stocker les pansements inutilisés dans un endroit frais et sec.
5 – Le pansement doit être appliqué avant le maquillage.


LA photo où on ne voit rien !


MON AVIS

Ces pansements ont eu une durée de vie assez longue, d’avril à août, en ce qui me concerne, car j’ai eu la chance de na pas avoir eu trop de boutons durant cette période.

Je n’ai malheureusement pas pris de photo des patchs en eux-mêmes, je pensais l’avoir fait en fait, mais je viens de me rendre compte que non…
Si vous souhaitez néanmoins avoir une idée de la texture de ce pansement, vous pouvez vous rendre sur le blog de Rouge Deluxe ici (les siens sont en forme de cœur !).

Je ne sais pas si vous avez remarqué mais sur Sasa, ce produit est super bien noté, et c’est d’ailleurs pour cette raison que je me le suis procuré !

Ceci dit, je ne l’ai pas trouvé aussi efficace que cela…

D’abord, ces pansements sont conditionnés assez bizarrement, entre 2 feuilles de papiers en plastique transparent, et les patchs sont collants des 2 côtés, si bien qu’on ne sait pas bien de quel côté il faut les coller sur les boutons… !
Une fois qu’on a choisi, au pif, une face à coller sur le bouton, il faut faire adhérer le pansement, donc bien vérifier que la peau est propre et sèche, sans gras, et comme il colle aussi de l’autre face, bah vous pouvez presser aussi fort que vous le souhaitez avec le doigt, ça ne colle pas ! Le patch se colle sur le doigt au lieu de se coller sur le bouton, si vous voyez ce que je veux dire… (moi, j’ai fini par talquer mon doigt lol).
Ce que j’ai aimé par contre, ce sont les différentes tailles de pansements pour les petits mais aussi les gros boutons !

Sur les boutons rouges, gonflés et douloureux, ce pansement permet sans conteste d’éviter la prolifération des microbes en préservant le bouton de toute contamination, bien à l’abri, mais force est de constater qu’il n’aide pas le bouton ni à mûrir, ni à se résorber plus rapidement… Dommage…
Il faudra donc compter quelques jours pour que le bouton arrive à maturation et que le patch commence enfin à devenir blanc (signe qu’il absorbe les sécrétions lol), ce qui devient en somme un délai « normal »….
Avec ou sans patch, l’évolution du bouton est la même, quoi !
D’autre part, il est conseillé de changer le patch au moins 1 fois par jour, mais bon, faut pas non plus pousser, le pansement est loin d’être invisible sur la peau en journée, donc moi, je ne l’appliquais que la nuit hein !

Par contre, une fois le bouton mûr, voire percé, ce pansement aide en effet le bouton à se vider et à cicatriser plus vite. Et là, il devient blanc assez rapidement ! Comptez 1 à 2 jours pour une cicatrisation complète ! Cool, non !

Sur les points blancs, je l’ai trouvé également efficace et rapide, il absorbe les excès de sébum et fait cicatriser la peau plus vite.

En fait, ces pansements sont émollients, ils laissent la peau hydratée en dessous si j’ai bien compris ?
En effet, les boutons que j’ai traités avec ces pansements ne se sont pas desséchés, et ma peau n’a jamais tiraillé.

Quand on les retire, on peut voir qu’il s’est formé une fine pellicule blanche sur la peau, qui s’en va au lavage, mais je n’ai toujours pas résolu l’énigme, je ne sais pas ce que c’est,  et si elle doit être retirée ou non … ?

Bref, je dois vous avouer que sur le coup, je n’ai pas tellement été conquise par ces pansements, mais à présent que je bourgeonne et que j’ai fait subir quelques agressions à ma peau qui l’ont rendue à la fois déshydratée et fragilisée, je me dis que ces pansements ont au moins le mérite d’être tout doux avec la peau et les boutons !
Même s’ils restent plus efficaces sur les boutons déjà bien mûrs et percés ! Mais c’est déjà ça éh éh !

Quand ils reviendront en stock, je pense que je les re-commanderais pour les re-tester…


Bye !

lundi 10 octobre 2011

BRTC Perfect Pore Clean

Bonjour !

BRTC Perfect Pore Clean

Ce n’est peut-être pas très judicieux de ma part de parler aujourdhui de ce produit, alors que je vous disais en fin de semaine dernière que ma peau était bousillée, vous allez penser que je fais n’importe quoi et que j’en rajoute une couche pour mieux me bousiller la peau… 
Mais en fait, non, ma peau se porte mieux depuis plus d’une semaine là, et ce produit, je l’ai utilisé au début du mois dernier, quand ma peau n’avait encore que de gros boutons rouges.


Ce petit set, qui se nomme Perfect Pore Clean, de la marque coréenne BRTC, est donc un set anti-points noirs à utiliser sur la zone T pour… se débarrasser des points noirs !
J’ai acheté le mien sur Gmarket ici, mais il est également disponible sur Sasa ici (mais un peu plus cher !).

Il contient 3 produits complémentaires à utiliser ensemble l’un à la suite de l’autre, et d’ailleurs, ces 3 produits sont en vente également à l’unité et en taille « normale ».




Ces 3 produits sont :

  • le Perfect Pore Clean, étape 1, Pore Deep Cleanser, qui est une lotion nettoyante « profonde », dans un flacon-pompe de 50 ml (au milieu),
  • le Perfect Pore Clean, étape 2, Purifying Mask, qui est un masque purifiant à l’argile, dans un petit tube de 15 ml (à gauche),
  • et enfin le Perfect Pore Clean, étape 3, Ultra Serum, un sérum qui resserre les pores, dans un flacon avec pipette de 10 ml (à droite).

Voici leurs descriptions trouvées sur Sasa (traduites par moi):



Cette lotion nettoyante profonde élimine les impuretés et les secrétions de sébum, même anciennes, qui obstruent les pores. Les pores sont désobstrués et l’apparence des points noirs et des imperfections est visiblement réduite. De plus, elle contrôle efficacement la sécrétion de sébum, laissant la peau purifiée et fraîche. Les pores et les points noirs ne sont plus visibles. La peau parait lisse et affinée.

Comment l’utiliser :
Humectez un coton ou un masque « spécial nez » (oui, ils ont ça en Coréen ce sont des masques triangulaires en coton tissé qui recouvre juste le nez !) de la lotion et  appliquez-le sur le nez ou la zone T  pendant 15-20 minutes. Une fois avoir retiré le coton ou le masque, essuyez  le surplus de sébum avec un autre morceau de coton. Faîtes suivre du masque purifiant de l’étape 2.

Ingrédients :
  • Pro-vitamine B5 : hydrate, adoucit la peau et répare le tissu cutané,
  • Acide hyaluronique : un hydratant puissant,
  • Extraits d’algues : hydrate et adoucit la peau,
  • Extrait de Gingko : accélère la circulation sanguine,
  • Extrait d’abricot japonais : décolle les impuretés,
  • Extrait de « vita » (connais pas) : redonne élasticité et raffermit la peau relâchée,
  • Na-complex : débouche les pores et empêche l’apparition des points noirs.


Ce masque purifiant efface les impuretés qui n’ont pas été éliminés durant le nettoyage quotidien. Les pores sont instantanément désobstrués. Avec ses propriétés apaisantes, il aide les pores à se remettre après avoir été vidés de leurs impuretés. Les pores dilatés ne sont plus visibles. Il réduit également les luisances en conservant la balance hydrophile lipophile, laissant la peau parfaite et mate.

Comment l’utiliser :
Appliquez le masque sur le nez ou la zone T. Rincez après 10-15 minutes. Faites suivre de l’étape 3, l’Ultra Sérum.

Ingrédients :
  • Kaolin : purifie la peau et absorbe l’excès de sébum,
  • Argile volcanique : purifie la peau et absorbe l’excès de sébum,
  • Extrait de réglisse : un agent anti-inflammatoire et apaisant,
  • Extrait de « vita » : redonne « élasticité et raffermit la peau relâchée,
  • Na-Complex : débouche les pores et empêche l’apparition des points noirs,
  • EMX-Water : un puissant anti-oxydant.


Ce sérum resserre les pores dilatés et laisse la peau affinée. L’hydratation est maintenue pour contrôler les brillances causées par la sécheresse. La peau est belle et élastique.

Comment l’utiliser :
Après avoir enlevé toutes les saletés à l’intérieur des pores, appliquez en petite quantité sur le nez ou sur l’ensemble du visage.

Ingrédients :
  • Acide hyaluronique : un puissant hydratant,
  • Extrait de « vita » qui contient des extraits de polygala (?), de balloon flower (?) et de centella asiatica : procure une alimentation concentrée et répare la peau,
  • Na-Complex qui contient des extraits de neem, sophora augustifolia, et des graines de pamplemousse : rééquilibre la sécrétion de sébum et les désordres de la peau.


MON AVIS


D’abord, sachez que pour utiliser ce set, il va falloir prévoir un peu de temps (20 min de pose avec le masque de coton + le temps de couper et d’imbiber votre coton et de le placer correctement + 15 min avec le masque + le temps de le rincer et d’appliquer le sérum = 45 à 50 min, soit presque 1H !).

En dehors de ce petit désagrément, ce kit fonctionne vraiment et fait des merveilles !
Je l’ai, pour ma part, utiliser sur le nez ainsi que le menton, les endroits où se situent principalement mes points noirs récalcitrants.


Pore Deep Cleanser (oui, je sais on ne voit pas grand chose, et en plus, il a moussé)
La lotion est un liquide transparent et a la même texture que de l’eau, et contrairement à ce qu’on pourrait penser, elle est toute douce (en touts cas, elle ne picote pas), même si elle sent un peu la javel !

La première fois, j’ai utilisé des cotons carrés que j’ai dédoublés, mais j’ai trouvé mieux par la suite avec mes cotons Sam Tin (oui, il m’en reste encore !) que je découpais triangulairement pour le nez et que je gardais tels quels pour le menton.

Après 20 min de pose, la peau est lisse, les pores ont l’air resserrés, ils sont comme floutés, mais surtout la peau est vraiment débarrassée des points noirs, ou en tout cas, ils deviennent invisibles !
Ceci dit, même invisibles, je peux vous assurer qu’au fil des utilisations, les points noirs disparaissent vraiment !

En fait, la lotion dissout les points noirs et la saleté directement dans les pores, j’ai trouvé ça vraiment troooop bien, parce que je n’ai pas eu l’impression qu’elle les ouvrait, comme quand vous vous mettez le visage au dessus d’un bol d’eau chaude avant de faire votre masque purifiant !
D’ailleurs, j’ai remarqué qu’une fois que le coton est retiré du nez, j’ai une mince couche jaunâtre qu’il faut essuyer avec un coton, que je ré-imbibe de lotion, et qui devient ensuite tout jaune cracra… bref...

J’ai lu quelquepart qu’après ce masque à la lotion, vous pouvez également vous appliquer à extraire vos points noirs récalcitrants en pressant dessus avec vos doigts ou votre tire-comédon, j’ai essayé, et c’est vrai que tout vient très facilement.
Ceci dit, je ne le conseille pas, mieux vaut éviter au maximum les traumatismes sur la peau, surtout que comme je vous le disais, ce set est très efficace à la longue.


Purifying Mask (désolée pour la toute petite quantité, le tube est mini lol)
Pour l’étape 2, il faut appliquer le masque purifiant, je vous avoue que lorsque j’ai acheté ce kit, je ne m’attendais pas à de l’argile (je n’aime plus l’argile depuis quelques années que je trouve trop agressive) mais bon, j’ai fait les choses comme indiqué !

C’est un masque qui se trouve être, en fait, assez fluide, donc pas aussi argileux que ça ! Il est bleu et il donne une sensation de fraîcheur vraiment agréable sur la peau, il sent la menthe ! Et bizarrement aussi, il ne sèche pas trop, alors que je l’ai pourtant toujours appliqué en couche très fine (le tube est quand-même minuscule !).
Le résultat est sans surprise, il purifie et clarifie la peau.



Et la dernière étape : le sérum !
Bah c’est un gel transparent gélifié, légèrement mentholé (moins que le masque), qui apaise la peau sur le coup, mais je n’ai pas vraiment vu d’autre effet…



Alors ce kit, je l’ai utilisé 3 fois, 1 fois par semaine, quasi en même temps que ma routine Etat Pur, donc quand ma peau s’est retrouvée desséchée, j’ai arrêté aussi.
Je ne crois pas qu’il soit responsable de l’état catastrophique dans lequel a été ma peau, puisque je ne l’ai utilisé que sur le nez et le menton, mais il a bien aidé à me débarrasser des points noirs.
Bizarrement aussi, je n’ai pas constaté d’effet rebond flagrant, mais peut-être était-ce dû au fait qu’Etat Pur était déjà passé par là ?

D’ailleurs, à l’heure actuelle, j’ai stoppé Etat Pur depuis une quinzaine de jours, ma peau est revenue à son état normal, même si j’ai encore quelques boutons qui refusent de s’en aller, mais je n’ai plus le moindre point noir sur le nez et le menton !
Donc je pense que même si ça a été cher payé, la combinaison Etat Pur + ce set BRTC a été gagnante au niveau des points noirs !


Par contre, même avec 50 ml de lotion, je trouve que ce set donne relativement peu d’utilisations, parce que je pense pouvoir l’utiliser encore 1, voire 2 fois, mais pas plus ! C’est bien dommage…

Bref, je pense que j’investirais certainement dans la lotion en taille « normale » par la suite, parce que je l’ai trouvée vraiment efficace et bluffante, tandis que je crois qu’on peut vraiment se passer du masque et du sérum.

Voilà voilà !

Bye !

vendredi 7 octobre 2011

Ma routine anti-boutons

ma routine anti-boutons (sur 3 semaines lol)

Comme je vous le disais ici, j’ai débronzé et mes boutons sont revenus, les traîtres !

J’ai donc investi il y a 1 mois de cela dans la marque Etat Pur et ses actifs anti-boutons pour réguler tout ça et retrouver une jolie peau.

J’ai donc stoppé ma routine Holika Holika Snow White (je crois qu’il m’en reste encore pour 2 mois d’utilisation) temporairement pour remettre en état ma peau.


Voici comment j’ai procédé :

Le matin, 

  • lavage du visage avec le nettoyant Snow White Foam Holika Holika,

  • application de la lotion Hadanomy au Collagène de Sana,

  • application de l’actif Zinc Gluconate A20 de Etat Pur (4gouttes),

  • puis Crème d’Escargot Prestige de It’s Skin, que je venais d’acquérir.


 Le soir,

  • démaquillage à l’huile Perfect Oil de Shiseido,

  •  lavage au nettoyant Holika Holika,
  •  lotion Hadanomy (je ne vous remets pas les photos),
  • application de l’actif Acide Salicylique 300 A22 (4 gouttes),


  • puis application de la même crème It’s Skin à la bave d’escargot.

Après une première semaine, j’ai rajouté l’actif Propolis A23 (4 gouttes) matin et soir.




MON AVIS


Vous ne pouvez pas le savoir mais la lotion Hadanomy est une nouvelle venue dans ma routine, c'est-à-dire que je ne l’utilisais pas avant de commencer, et il en est de même pour la Crème d’Escargot Prestige.
En somme, hormis le nettoyant et l’huile démaquillante, je n’ai utilisé que de nouveaux produits (je précise parce que tout ça a une incidence sur la suite des évènements lol).

Avec sur la face de gros boutons rouges et enflammés depuis plus d’une semaine, et sans mon sérum Forget Me Not, qui était terminé, j’ai donc commencé les actifs d’Etat Pur.




Tout d’abord, j’ai bien aimé le système de ces petits flacons qu’il suffit de retourner et de presser pour faire sortir le sérum au compte-goutte. 
Les sérums (oui, pour moi, ce sont des sérums hein !) sont des gels liquides vert-tranparents qui se révèlent particulièrement doux avec la peau (pas de tiraillement ou de picotements à l’application), et ils sont vite absorbés !

Il y a juste un point négatif qui concerne l’actif Acide Salicylique, c’est qu’il fait pelucher la crème ensuite, je m’en suis rendue compte parce que je ne l’appliquais pas le matin, et là, ma crème, puisque c’était la même, ne peluchait pas.

Je n’ai pas constaté d’effet immédiat, genre comme une peau plus saine, éclaircie ou quoi, juste une impression de peau collante alors qu’elle ne l’était pas, mais bon, c’est un détail, parce qu’au bout de 3 jours, l’effet était bien là !

D’une part, mes boutons étaient partis, mais surtout, ma peau s’était affinée et éclaircie !

En fait, ma peau s’est tellement affinée que tous les pores de mon visage étaient bien visibles et chacun crachait un point noir en sommeil (ce n’est pas glamour mais si si ! C’est vrai !), et même à des endroits plus qu’improbables comme les tempes et les mâchoires !
Ceci dit, comme dans tout traitement anti-boutons, de nouveaux boutons sont apparus, il parait que la peau se purge… snif…

Bref, ils portent bien le nom d’actifs ces actifs car ils ont vraiment agit très rapidement dans mon cas.

Le seul problème, c’est que les nouveaux boutons sont restés une bonne semaine sur mon visage, bien rouges et douloureux et n’ayant pas du tout l’air de vouloir se faire la malle… C’est d’ailleurs pour cette raison que j’ai ajouté l’actif Propolis matin et soir pour plus d’efficacité.

Et puis au bout du compte, j’ai utilisé le sérum Forget Me Not (que je venais de commander) localement sur mes boutons un soir, et Zouuu ! Le lendemain, ils s’étaient aplanis et commencer à déguerpir, Ouf !



C’est ainsi qu’une quinzaine de jours après avoir commencé les actifs, je me suis retrouvée avec une peau splendide, sans boutons, visiblement éclaircie et affinée ! J’étais ébahie de bonheur !


Sauf que voilà : toutes les bonnes choses ont une fin, et 4 jours plus tard, j’ai constaté que le phénomène recommençait :
  • d’abord, j’avais des espèces de petites bosses sous la peau, comme des points noirs en sommeil, mais genre assez loin sous la peau, mais qui ne ressemblaient pas non plus à des boutons/microkystes qui allaient sortir, parce qu’ils n’étaient ni rouges ni douloureux (et d’ailleurs, en pressant un peu, c’était bien des points noirs en sommeil) ;
  • et ensuite, tous les mêmes pores de ma peau ont recommencé à cracher des points noirs en sommeil (ceux-là, la différence avec les bosses, c’est qu’ils étaient plus petits, sous forme de petits filaments qui s’échappent du pore, si vous voyez ce que je veux dire…).

Jusque là, tout allait bien, je me suis dit « Ok, ce n’est pas bien grave, ça recommence, mais ça va bientôt se terminer… » Grave erreure…


En fait, quelques jours plus tard, ma peau a commencé à peler et à devenir hyper sensible.
Pour être honnête, ça m’a fait penser aux traitements anti-acné que les dermatos nous refilent sans cesse avec des crèmes bien costaudes comme Différine, Cutacnyl ou EryAcné, qui bousillent la peau (et moi, je suis contre tant de violence envers la peau ! Je précise qu’après plus de 10 ans de lutte contre l’acné, j’ai de nombreuses fois expérimenté ces crèmes qui m’affinaient la peau, oui, mais me l’asséchaient aussi à mort, sans toutefois avoir de réelle action sur les boutons enflammés .).

Là, c’était exactement le même cas de figure, ma peau était à vif, tiraillait, je ne supportais plus l’eau du robinet, et la moindre crème me brûlait la peau. Et pour couronner le tout, je pelais sur tout le visage ! La catastrophe !

C’est comme ça que 3 semaines après avoir commencé Etat Pur, j’ai tout stoppé net.




Je vous rappelle qu’au niveau de la lotion, j’utilisais celle au collagène, Hadanomy de Sana, et comme je trouvais les actifs super doux, je me suis demandé si ça ne venait pas d’elle…
En faisant des recherches, j’ai en effet découvert qu’elle contenait de l’alcool, qui vient en 4ème position quand même ! Donc je ne la crois pas totalement innocente à cette soudaine réactivité de ma peau…




Quant à ma Crème d’Escargot Prestige, je l’ai trouvé tout simplement bluffante dans les premiers jours.
Grosso modo, elle n’a aucune action sur les boutons en eux-mêmes, la bave d’escargot est plutôt reconnue pour aider à réparer et à cicatriser, et dans mon cas, c’est ce que je lui demandais : aider mes cicatrices de boutons à s’estomper au plus vite !

Pour être honnête, j’ai certainement dû abuser un peu au niveau des quantités, parce que le pot contient 60ml de crème et après 1 mois d’utilisation, je l’ai déjà presque finie, un record pour moi (en même temps, je m’en suis faite des masques) !
C’est une crème très agréable à utiliser, c’est plus un gel-crème qu’une crème d’ailleurs, elle est donc très légère. Elle laisse la peau bien hydratée avec un fini glowy, qui peut donner l’impression que la peau est collante alors qu’en fait, elle est tout à fait mate et sèche.
Par contre, j’ai moins accroché à sa fragrance, qui me fait penser à de la sève amère, un peu comme l’odeur des bourgeons de peupliers au Printemps…

Enfin bon bref, elle a fait du bon travail en aidant mes premiers boutons à cicatriser.
Mais comme c’est une crème réparatrice, je me suis quand même demandé pourquoi elle n’agissait pas car ma peau était en train de peler et était grandement fragilisée…





Quoiqu’il en soit, j’ai cherché, dans mon stock, des produits plus doux et plus adaptés à l’état actuel de ma peau, et ça tombait bien, parce que je venais de recevoir l’eau cellulaire d’Esthéderm qui allait pouvoir prendre le relais de la lotion Hadanomy, et le sérum Facial Treatment Essence de SK-II, dont les propriétés sont justement de rééquilibrer la peau en venant à bout aussi bien des problèmes de peaux sèches et déshydratées que des problèmes des peaux grasses présentant de l’acné.




Comme crème, j’ai appliqué, comme à mon habitude en temps de crise, une crème à l’aloe vera, celle de KuanYuan Lian, puis je suis revenue à celle d’It’s Skin avec quelques infidélités avec la Vitacrème B12 (qui, décidément, n’arrête pas de me sauver !).

Après plus d’une dizaine de jours avec ces produits, ma peau est revenue à la normale, et j’en suis bien contente (même si j’ai toujours quelques boutons) !
D’ailleurs, je ne sais si c’est grâce au sérum SK-II mais ma peau ne brille plus, ça m’a d’ailleurs interpellée parce qu’en faisant cette constatation, je me suis rendue compte que tout le temps de ma routine anti-boutons avec Etat Pur, je me réveillais avec la peau luisante tous les matins !

Bref, avec tout ça, j’en déduis donc que les actifs d’Etat Pur ne sont pas aussi doux qu’ils semblent l’être au premier abord, même s’ils ne picotent pourtant pas à l’application.
Je me dis avec le recul que j’aurais peut-être dû choisir l’actif Acide Salicylique 70 A21 au lieu du 300 A22, qui était visiblement trop fort pour ma peau grasse mais sensible.
Ou peut-être que j’aurais tout simplement dû stopper le traitement après une dizaine de jours, comme cela est conseillé par la marque (en traitement d'attaque).

Dans tous les cas, je ne crois pas que je vais réitérer l’expérience pour l’actif Acide Salicylique, peut-être pour le Zinc et le Propolis mais avec parcimonie, le problème étant que je dois faire vite : avant 2 mois (parce que la durée de vie de ces actifs n’est que de 3 mois).

Quant à la lotion Hadanomy, je l’ai bannie pour le moment…

Et pour ce qui concerne la crème Prestige, j’avoue qu’après 1 mois d’utilisation, je suis assez déçue.
D’abord, j’ai le sentiment que ces propriétés réparatrices sont minces, surtout une fois que la peau s’y est habituée, comme c’est le cas en ce moment pour moi, et en plus, elle ne vaut pas son prix ! Oui parce que vu son prix, on s’attend à tellement mieux ! …ou alors, je deviens trop exigeante…
Et puis, j’ai découvert que cette crème ne contient en fait que 21% de mucine d’escargot, alors que le sérum et la crème de Tony Moly en contiennent 70 % ! 
En y réfléchissant, il est vrai que le pouvoir réparateur du sérum de Tony Moly était plus flagrant ! (Du coup, Chamime, si tu me lis, je t’avais dit que je trouvais le sérum de Tony Moly et la crème Prestige de Its Skin équivalents, mais je reviens dessus, le sérum de Tony Moly est plus efficace à mon avis !) (Et je ferai une review plus détaillée sur la crème Prestige quand je l’aurais terminée)

Bon bah voilà, je vais retourner à mes produits Holika Holika en y incluant le sérum SK-II
Ca tombe bien parce que je suis couverte de tâches de boutons, et que jusqu’à maintenant, je n’ai pas vraiment vu d’effet éclaircissant de la part de la gamme Snow White (ce qui, en soi, me semble presque normal, vu que je l’ai utilisée en plein été et que j’ai bronzé et tout et tout…).

Au final, si vous avez bien suivi, je reste mitigée au sujet des actifs d’Etat Pur, pas parce que je les trouve inefficaces, mais justement parce qu’ils le sont peut-être trop, sans avoir cependant d’action flagrante sur les boutons en eux-mêmes !

Bon weekend !
(et désolée pour ce billet qui part dans tous les sens, j'espère que vous avez tout compris ?)

mercredi 5 octobre 2011

La crème pour les cheveux Tsubaki Hair Moisturizing Essence de Yanagiya Prexceed

Bonjour !

Tsubaki Hair Moisturizing Essence de Yanagiya Prexceed

Vous allez rire, mais j’ai perdu mes notes concernant cette crème pour les cheveux !
En plus, comme je l’ai terminée fin août et qu’on est en octobre, mes souvenirs sont plutôt vagues…
Enfin bref, ma review ne sera certainement pas très juste, désolée.

Si mes souvenirs sont bons, j’ai acheté cette crème sur Sasa, pour 10,60 US$, soit environ 7,95 €, le tube contient 120g de produit, et contrairement à la crème que j’utilisais avant ici (qui était donc une crème), celle-ci est en fait un sérum pour les cheveux !


Voici sa description :

Ce sérum contient de l’huile de Tsubaki (camélia japonais) issu des îles d’Izu. Spécialement formulé pour les cheveux secs, son huile et son eau pénètrent profondément dans les cheveux, les laissant hydratés et nourris, sans aucune sensation de gras. Nul besoin de le rincer et il est anti-statique.
Les Japonaises utilisent l’huile de Tsubaki pour démêler leurs cheveux et prévenir la sécheresse ainsi que les fourches depuis les jours anciens (depuis toujours, quoi !).


Comment l’utiliser :

Appliquer sur cheveux essorés et lavés, ou appliquer sur cheveux frisés chaque fois que nécessaire.





MON AVIS


J’ai utilisé ce sérum tout l’été : tous les soirs, après mon shampoing, après les journées plage et piscine ou tous les matins, après mon shampoing, les jours maussades que nous avons eu cet été…

J’ai donc été très généreuse sur les quantités le soir (j’en appliquais sur toute la chevelure) tandis qu’utilisé le matin, une petite noix suffisait pour mes longueurs (Ah ! nostalgie… mes longueurs… dire que j’ai les cheveux courts maintenant !).

Le tube, que je trouve assez quelconque (alors que j’adore le dessin de la boîte en carton avec la jeune fille en kimono !), contient une crème blanche, avec une texture coulante (on sent qu’il y a de l’huile dedans), elle s’applique donc très facilement et est aussi très rapidement absorbée.
Si mes souvenirs sont exacts, l’odeur est légèrement fleurie, mais très discrète en comparaison à la crème à la rose que j’avais utilisée avant.

Ce sérum hydrate et nourrit les cheveux, comme promis, et appliqué le soir, on se réveille avec une chevelure douce et brillante, des cheveux hydratés, sans aucune sensation de gras.
J’ai vraiment beaucoup apprécié, parce qu’en journée, avec la plage, le sel et le vent, mes cheveux étaient  bien secs et rêches. Bon, ça n’a pas empêché qu’ils redevenaient ainsi tous les jours après la plage ou la piscine, mais au moins, ils étaient chouchoutés le soir et beaux le matin lol.

La matin, je pense cependant qu’il ne faut pas en abuser, car même si je n’ai pas constaté qu’il alourdissait mes cheveux, alors que je les ai très épais, j’ai le cuir chevelu gras tout de même.

Bref, mon tube a duré 2 mois à peine, mais j’avoue, j’ai partagé avec les copines en vacances !

Au final, je dirais que j’ai bien aimé ce sérum, il a bien réparé mes cheveux, ne les a pas alourdis et ne les a pas non plus rendus plus gras (c’est certainement dû aussi à l’été, aux vacances et aux bains répétés), mais bizarrement, je préfère les crèmes avec des textures crème (encore que maintenant que j’ai les cheveux courts, et je n’en applique plus sinon mes cheveux regraissent encore plus vite… dire que j’ai encore 2 crèmes cheveux en stock… !).

Voilà voilà !

Pour toutes les chevelures ayant besoin d’être réparées, hydratées et nourries, je pense que vous pouvez foncer ! Pour les autres, l’utiliser l’été me semble plus approprié, quoi.

le dos de la boîte

Bye !